Communication de proximité

 Depuis le lancement de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) par Sa Majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, lors de son discours du 18 mai 2005 ; ce chantier de règne qui vise la lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, la pauvreté en milieu rural et la précarité, ne cesse de prouver son efficacité et ses apports en terme de réalisation en faveur des catégories les plus démunies et cibles de l’INDH. En effet, et comme l’a souligné Sa Majesté lors de son discours à l’occasion de la fête du trône 2011, l’INDH vise à combattre les déficits sociaux et ce à travers l’octroi « d’un enseignement utile, un emploi productif, une couverture médicale efficiente, un logement décent et un environnement sain ».

 

 

Dans ce contexte, la deuxième phase de l’INDH 2011-2015 vient pour consolider les acquis de la première phase 2005-2010 et aussi de maintenir la même dynamique en renforçant ,entre autres, l’approche participative pour la mise en œuvre des programmes de l’INDH notamment en matière de communication autour de l’INDH qui est l’un des piliers de la réussite de tout projet de développement.
Etant conscient de l’importance de la communication, l’INDH en a fait l’un des principaux vecteurs à travers les structures des DAS, qui comprennent des services de communication et aussi via le pole de communication au niveau central. De même qu’une stratégie nationale de communication de proximité issue des directives royales contenues dans ses différents discours relatifs à l’INDH, a été retenue par les services centraux et le comité de pilotage de ce chantier.
Ainsi, la stratégie de communication mise en place est basée sur trois objectifs globaux ; à savoir :

  • Respect des valeurs et principes de participation, de partenariat, de convergence et de planification stratégique dans tout le processus de la mise en œuvre de l’INDH
  • Implication de la population dans les différentes phases de la mise en œuvre de l’INDH
  • Appropriation des réalisations par les bénéficiaires.

Cette même stratégie est déclinée en 4 axes stratégiques et chacun de ces axes vise respectivement les objectifs suivants:

Axe stratégique

objectifs

Renforcer la gouvernance participative locale -renforcer la représentativité des femmes, des jeunes et des personnes à besoins spécifiques dans les organes de gouvernance de l’INDH- Renforcer l’implication des femmes, des jeunes et des personnes à besoins spécifiques dans les différentes étapes de la mise en œuvre de l’INDH
Appui à l’inclusion économique – Implication des femmes et des jeunes dans les projets AGR- Appui à la commercialisation
Amélioration de l’accès aux services sociaux de base, notamment pour les groupes marginalisés -Harmonisation des normes et standards / catégorie de projets ou services afin d’inscrire les projets/services dans la qualité de la pérennité
Renforcement des capacités des acteurs et amélioration des systèmes – Formation et renforcement des capacités des membres EAC/Q- Amélioration des systèmes et de la gestion de l’information

 

Préfecture d’Agadir ida Outanane © 2013, Tous droits réservés.

Creation : heberdomaine.com