L’Economiste

Agadir/INDH: Nouvel appel à projets Priorité aux activités génératrices de revenu
Date limite de dépôt de dossier le 7 mai Une enveloppe globale de 5,8 millions de DH

13 triporteurs équipés de caissons isothermes et d’outils de travail ont été alloués aux marchands ambulants de poisson membres de l’association professionnelle Al Wifaq, dans le cadre du programme INDH (Ph. wilaya d’Agadir)

LES projets sociaux initiés dans le cadre de l’Initiative nationale de développement humain (INDH) sont de plus en plus nombreux dans la préfecture d’Agadir Ida Outannane. Cette semaine, Mohamed Boussaïd, wali du Souss-Massa-Draâ a procédé au lancement de deux projets. Le premier concerne l’équipement en 13 triporteurs dotés de caissons isothermes et d’outils de travail, des marchands ambulants de poisson membres de l’association professionnelle Al Wifaq. A noter que cette opération initiée dans le cadre du programme transversal de l’INDH au titre de l’année 2010 a nécessité une enveloppe budgétaire globale de 340.000 DH avec une participation INDH de l’ordre de 238.000 DH. Il est question à travers la démarche d’organiser ce métier par l’amélioration des conditions de travail en respectant les normes d’hygiène et de sécurité, que ce soit celle des marchands ou celles des consommateurs, est-il indiqué. Le second projet porte sur la lutte contre la cataracte au profit de 200 personnes nécessiteuses appartenant aux 12 communes rurales de la préfecture Agadir Ida Outanane. L’action d’un coût de 300.000 DH, s’inscrit dans la démarche d’amélioration de l’accessibilité aux soins de base au profit des populations en situation précaire. Dans ce sens, une enveloppe de 1,6 million de DH est mobilisée en partenariat avec le Comité local de développement humain (700.000 DH), le Conseil préfectoral (400.000 DH) et la délégation préfectorale de la santé (500.000 DH). Le bilan de l’INDH, dans la préfecture d’Agadir, à l’issue de ces cinq années de mise en œuvre est très riche. Selon Selwa Benkirane, chef de la Division des Affaires sociales à la wilaya du Souss-Massa-Draâ, le programme compte depuis son démarrage 299.617 bénéficiaires. Ce sont 323 projets au total qui ont été initiés dont 85% d’entre eux aujourd’hui achevés, indique la responsable. Ces chantiers ont nécessité une enveloppe globale de 177,02 millions de DH qui a généré de nombreuses réalisations. Aujourd’hui, un nouvel appel à projet vient d’être lancé. Il s’inscrit dans le programme transversal. Pour l’année 2011, l’enveloppe allouée à ce volet dans la préfecture Agadir Ida Outanane est de 5,8 millions de DH. Les dossiers doivent être déposés avant le 7 mai. La priorité sera donnée aux activités génératrices de revenu.

De notre correspondante,
Malika ALAMI
L’Economiste Édition N° 3494 du 25/03/2011

Préfecture d’Agadir ida Outanane © 2013, Tous droits réservés.

Creation : heberdomaine.com