Le Matin

INDH Agadir lutte contre l’exclusion sociale

Le siège de la wilaya d’Agadir a abrité, le 23 août, les travaux de la réunion du comité de développement humain de la préfecture d’Agadir Idaoutanane.

Réalisation de 336 projets pour un investissement frôlant les 129 591 904 DH dont ont bénéficié 191 955 personnes.

La réunion a été présidée par Mohamed Yazid Zellou, wali de la région SMD, gouverneur de la préfecture d’Agadir Idaoutanane, en présence d’Abderrahim Oummani, président du conseil de la préfecture, du secrétaire général de la wilaya d’Agadir Idaoutanane, des élus, des chefs des services extérieurs et des représentants du tissu associatif.

Les travaux de cette réunion tenue en marge de la commémoration du 60e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple et de la célébration du 50e anniversaire de la Fête de la jeunesse, se sont articulés autour d’une multitude d’axes prépondérants, dont la présentation des recommandations du comité mixte du suivi relevant de l’Inspection générale de la direction territoriale et de l’Inspection générale des finances aux termes de l’année 2012, l’étude et la promulgation des projets suggérés dans le cadre de la seconde demande de proposition des projets d’activités génératrices de revenus, inscrits au Programme horizontal de l’année en cours, de l’année 2013 en l’occurrence et les initiatives locales de développement humain dédiées à la commune urbaine d’Agadir et les rectifications suggérées, celles relatives, notamment, aux initiatives locales qui seront anticipées au niveau de la commune rurale d’Aourir au titre de la même année.

Les participants aux travaux de cette réunion se sont également penchés sur la validation de la constitution des commissions locales de développement humain des communes rurales de Tiqqi et de Tadrarte et sur l’étude et la promulgation du projet de dallage et de l’aménagement d’une place publique et d’une voie à la Zaouia de Tighanimine. Ce projet, incombe-t-il de le souligner, est inscrit dans le programme horizontal. Le wali de la région a souligné que toutes les opérations sont inscrites dans la circulaire d’orientation portant sur la mise en œuvre de l’Initiative nationale pour le développement humain pour la seconde période étalée entre 2011 et 2015, relative à l’opérationnalisation des engagements du Royaume envers les partenaires potentiels ayant largement contribué au financement de ce chantier de règne ; l’Union européenne en particulier et la Banque mondiale. Et ce, via la mise en vigueur d’une série de mesures conjointement déterminées par les dispositifs de l’État et ses partenaires.

Le comité préfectoral de développement humain a ainsi procédé au dressement et à l’évaluation du bilan de l’Initiative aux termes de la période précitée. Saloua Benkirane, chef de la division de l’action sociale à la wilaya d’Agadir, a souligné que la mise en œuvre de l’INDH a permis aux termes de la première phase étalée entre 2005 et 2010 à la réalisation, au niveau de cette préfecture de 336 projets pour un investissement frôlant les 129 591 904 DH dont ont bénéficié 191 955 personnes. Cette période a été couronnée de succès et elle a contribué à l’amélioration des conditions de vie d’une large couche de citoyens et elle a aussi contribué au renforcement des capacités du tissu associatif et à la pérennisation du principe de bonne gouvernance. Elle a avancé qu’aux termes de la même période, la préfecture d’Agadir Idaoutanane avait bénéficié de trois programmes. Il s’agit bien entendu du Programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, dont ont bénéficié huit quartiers, Aghroud Bensergao en l’occurrence, Bensergao centre, El Hajb-Tikiouine, Biranzarane-Tikiouine, Taddart-Anza, les piémonts, Drarga centre et Aourir centre, du programme de lutte contre la précarité et du Programme transversal.

Quant à la seconde période, a-t-elle évoqué, s’étalant entre 2011 et 2015 qui constitue une forte impulsion à l’INDH cernant en perspective des opportunités dont bénéficieront six communes rurales et douze quartiers relevant du territoire de cette préfecture. Il s’agit des communes d’Aziar, Taddart, Tiqqi, Imouzzer, Tamri et Aqesri et des quartiers urbains d’Ahlaka Imouansisse, Takout Nait Abderrahmane, Hay Mohammadi, Lkhiam-Lagouira, Assaka, Taddart, Anza, El Hajb, Douar Laarab, Biranzarane, Douar Souiri-Tkiouine, Bensergao centre, Aghroud-Bensergao, les quartiers de la zone piémonts, le quartier centre de Drarga, et le quartier centre d’Aourir.
Publié le : 30 Août 2013 – Abdelfattah Aberbri, LE MATIN

Préfecture d’Agadir ida Outanane © 2013, Tous droits réservés.

Creation : heberdomaine.com